Centre d'art contemporain

La Fondation Kamel Lazaar a répondu en janvier 2015 à l'appel d'offre du Ministère de la Culture tunisien, lancé pour identifier des projets culturels qui seront menés dans des monuments anciens placés sous sa tutelle. La Fondation a choisi le site et monument  historique de Borj Boukhriss à Carthage. Elle propose d'y créer un Centre d'art, qui accueillera le musée de la Fondation, où elle présentera sa collection.

Motivée à la fois par l'amour de l'art et l'amour du patrimoine, la Fondation souhaite créer un lieu exceptionnel : un lieu de convergence entre un site patrimonial et un projet culturel. En effet, le site de Borj Boukhriss comprend une ancienne résidence d'été datant de la deuxième moitié du XIXe siècle et un domaine agricole de 11,5 hectares où cohabitent des plantations variées.
 
Avec son emplacement stratégique, entre Carthage, Sidi Bou Said et la Marsa, ce Centre d'art ambitionne de devenir un acteur culturel de premier plan et devrait propulser la Tunisie comme un acteur dynamique dans le domaine de l'art contemporain, à l'échelle du Maghreb, du Moyen Orient et de la Méditerranée.
 
Grâce à son Centre de documentation, ses programmations culturelles et son Centre de conférences qui accueillera des activités scientifiques, ce projet se veut à la fois un espace d'échanges et de recherches mais aussi un lieu d'initiation aux arts visuels ouverts à tous et en particulier aux étudiants, présents dans les six institutions universitaires voisines.


 
Notre approche et philosophie s'articulent autour de deux axes indissociables:
 
— Restaurer un monument historique: un projet de réhabilitation, conservation et valorisation du bâtiment existant.
— Donner une nouvelle vie au monument et au domaine, en y installant une activité culturelle de haut niveau : un projet dédié à la création contemporaine et à la valorisation de la collection de KLF.
 
À travers ce projet,KLF souhaite valoriser une collection riche de plus de 1000 oeuvres d'art, représentant plus de 200 artistes originaires des différents pays de la zone MENA et intégrant des oeuvres de grande valeur. Kamel et Lina Lazaar, Président et Vice-présidente de la Fondation, ont souvent parié sur des jeunes artistes peu connus, devenus parla suite des stars de l'art contemporain.
 
Le Centre d'art contemporain de Borj Boukhris est pensé autour de quelques missions phares qui permettront de le définir et de favoriser des échanges avec des institutions internationales, dans une logique de coopération et de partenariat équilibré. Ces missions sont réalisées en s'appuyant sur des ensembles fonctionnels, répartis en cinq familles:
 
— des espaces d'accueil-convivialité, de confort et de détente
— des espaces de présentation et de médiation renouvelables selon des rythmes appropriés
— des ressources documentaires, des espaces d'accueil des professionnels et des espaces d'animation à l'attention du jeune public
— des espaces de travail internes de direction-coordination
— des espaces de logistique, de conservation et de production
 
Le programme fait le choix d'une formulation précise pour exprimer clairement les axes forts du projet, tout en restant ouvert aux réflexions prospectives, à partager avec les différents partenaires.
 
Le projet architectural accordera autant d'importance à la réhabilitation du monument qu'à la création de nouveaux espaces résolument contemporains. Seul un bâtiment neuf et contemporain viendra dialoguer avec le monument existant. Ce dispositif sera aussi complété par un parc thématique avec des bassins, des plantes variées, des arbres fruitiers, des potagers, un jardin de sculptures, etc.

Télécharger un extrait du dossier de présentation du projet de Centre d'art à Borj Boukhris (PDF) en réponse à l'appel à projets lancé par le Ministère de la Culture Tunisien.