Fathi Akkari
Metteur en scène de théâtre, acteur et formateur. Il a été l'un des fondateurs du groupe Théâtre organique dans les années 80. Fathi Akkari a participé à plusieurs pièces de théâtre aujourd'hui cultes, mis en scène plus de 10 pièces de théâtre et joué dans plusieurs films tunisiens et étrangers. Sa collaboration avec Ala Eddine Slim date de plusieurs années, sur différents projets de vidéos et de films. Il joue dans 'The Last of Us' (Ala Eddine Slim, 2016, premier long métrage fiction).

Selim Ben cheikh
Artiste visuel Tunisien formé à l'Ecole des beaux arts de Tunis, ou il obtient sa maitrise en arts plastique en 2003 il poursuit ses études à l'université Paris 1 Sorbonne ou il obtient son diplôme en 2004 en esthétique et sciences de l'art. Exposé régulièrement en Tunisie, ses deux dernières expositions personnelles remontent à Mars 2017 à la galerie Ghaya, et Septembre 2017 à la Boite. Ses recherches sont souvent liés à l'actualité socio-politique de la Tunisie et de la zone MENA.

Kaouther Ben Hania
Realisatrice tunisienne, elle étudie de 2002 à 2004 à l’École des arts et du cinéma de Tunis. En 2003, elle participe également à un atelier d'écriture de long métrage financé par Euromed. En 2004, elle prolonge sa formation à La Femis. En 2006, elle réalise un court métrage 'Moi, ma sœur et la chose' inspiré de la nouvelle 'Le jeune homme, l'enfant et la question' de Mohsen Ben Hania. Elle travaille ensuite pour Al Jazeera Documentary Channel (en), jusqu'en 2007, puis elle réalise plusieurs longs métrages, distingués dans le palmarès de nombreux festivals, en même temps qu'elle reprend des études, en 2007-2008, à l'université Sorbonne-Nouvelle. Le premier de ces trois longs métrages est 'Le Challat' de Tunis, sorti en 2014, une satire sociale au ton ironique, tout en abordant les rapports entre les sexes. En 2017, son long métrage 'La belle et la meute' est sélectionné dans la catégorie Un certain regard au Festival de Cannes 2017. En 2018, 'La belle et la meute' est sélectionné pour le prix de l'Académie des Lumières du meilleur film francophone.

Lina Chaabane Menzli 
Productrice au sein de la société Nomadis images depuis 1997. Elle a étudié les langues vivantes appliquées aux études internationales à Londres. Elle travaille activement dans le domaine du cinéma en Tunisie depuis 1992 en tant que directrice de production et productrice exécutive. Elle a traduit de nombreux scénarios et sous-titres de films tunisiens et étrangers en anglais et en français. Elle a pris part à l’organisation des Journées Cinématographiques de Carthage depuis 1992 et a fait partie du Comité Directeur en 2008, 2010 et 2014. Elle est l'une des organisatrices et animatrices de l'Atelier d'écriture de scénario SUD ECRITURE depuis 1997. Elle fait partie du comité pédagogique de Med Film Factory, programme de formation de producteurs et réalisateurs arabes. Elle a été lectrice pour le Fonds Hubert Bals en 2010 et 2011.

Soufiane Feki
Musicien et musicologue titulaire d’un doctorat en ethnomusicologie analytique de l’Université Paris 4 – Sorbonne depuis 2007. Il est maître-assistant à l’Institut Supérieur de Musique de l’Université de Tunis où il enseigne la sémiologie de la musique, l’harmonie ou encore l’analyse musicale. Auteur de plusieurs articles scientifiques dont le dernier « Music with extra-musical purposes », paru à Londres dans l’ouvrage collectif « Music, power and liberty : sound, song and melody as instruments of change». Il a occupé le poste de directeur général du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes de 2013 à 2016 et durant la même période était représentant de la Tunisie au comité intergouvernemental de la convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles à l’UNESCO.

Malek Ganoui
Né en 1983, Malek Gnaoui est un artiste plasticien qui vit et travaille à Tunis, sa formation à l’école des Arts décoratifs et son apprentissage au centre de céramique de Sidi Kacem Jellizi lui ont permis de développer une nouvelle forme de pratique artistique accaparant ainsi les espaces dans lesquels il performe. Entre vidéo, céramique, installation, son et performance, Malek Gnaoui traite de sujets épineux autour des conditions sociales et de la notion du sacrifice humain sous toutes ses formes.

Nacer Khemir
Du cinéma, de la peinture à la sculpture, de la calligraphie à l'écriture, Nacer Khemir a projeté un pont entre deux rives, entre le Nord et le Sud, l’Orient et l'Occident. Son œuvre littéraire est constituée d'une douzaine d’écrits et continue sans cesse de s'accroître. En 2017 il écrit, réalise et produit un long métrage de fiction, Whispering Sands . Les films de Nacer Khemir fouillent les mythes pour mieux interroger l'avenir. Nacer Khemir vient de terminer l’écriture du Le Livre Des Marges, autour de son expérience de cinéaste, qui sera publié en 2018. 

Selma Negra
Salma Negra est coordinatrice du programme Jeunesse de l'UNESCO en Tunisie. Avant de rejoindre l'UNESCO, Salma était professeur d'université pendant 8 ans. Elle a enseigné la gestion à l'Institut Supérieur d'Etudes Technologiques, à Zaghouan où elle a également été membre fondateur d'un 'Centre de Carrière' dont l'objectif est de professionnaliser la carrière des diplômés de l'Institut en management. Salma est titulaire d'une maîtrise en comptabilité et gestion après un baccalauréat en études commerciales supérieures à l'Institut supérieur des études commerciales de Carthage. Salma est très active au niveau de la société civile, depuis 2011 Elle est fondatrice et membre active de plusieurs ONG tunisiennes (Touensa, ACT, Adw'art)

Sofiane Ouissi
Le chorégraphe, danseur et directeur artistique Sofiane Ouissi est diplômé du Conservatoire de Musique et de Danse ainsi que du Centre National de Danse de Tunis. Il est également titulaire du diplôme français d’Etat de Danse. Avec sa complice artistique et soeur, Selma Ouissi, il est considéré comme une des figures majeures du monde arabe. Parmi leurs créations, citons STOP... BOOM, Waçl, Here(s), Laaroussa, Les Yeux d’Argos et Le Moindre Geste programmées dans le monde entier (Triennale du Palais de Tokyo à Paris, New Museum à New York, Triennale à Moscou, Kunsten Festival des Arts à Bruxelles, Tate Modern à Londres, etc.) En 2007, il fonde, toujours avec Selma Ouissi, L’Art Rue - fabrique d’espaces artistiques - dédiée à l’art contextuel en Tunisie. Au sein de cette structure où toutes les disciplines artistiques cohabitent, ils créent Dream City - Festival d’Art dans la Cité et développe des programmes de soutien à la jeune création tunisienne et en Art et Education.

Aya Rebai
Architecte et bénévole depuis 2010 pour de la biennale d’art contemporain Dream City, elle est très engagée dans la société civile. Aya Rebai est depuis 2016 responsable des projets éducatifs de l’association L’Art Rue en gérant le volet Art et Education qui a pour vocation la création d’espaces pour des ateliers éducatifs pour le développement des enfants par l’expression artistique. Art et Education comporte 3 projets : 'Change ta classe !', ateliers artistiques à L'Art Rue et implantation d’éducation artistique dans les écoles primaires en collaboration les écoles supérieures à vocation artistique et culturelle.

Malek Sebai
C’est après une solide formation en danse classique au CNSMP (1978/1985) qui a succédée aux trois mois de stage dans l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris, que Malek Sebai va entamer une carrière d’interprète en ex URSS Théâtre Stanislavski, en Italie Ater Balletto, corso di perfezionanmento, à Munich Muenchener Staats Oper, en France Ballet du Nord et aux Etats Unis Elisa Monte Dance NY. Depuis juillet 2015 elle est Secrétaire Générale de l’association Hayyou Raqs qui oeuvre principalement dans le domaine de la formation en danse. En juillet 2017 elle est de nouveau interprète sur la dernière pièce chorégraphique de Radhouane el Meddeb pour le Festival d’Avignon : « Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire ».

Farouk Shabou
Farouk Shabou a étudié la musique à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis où il poursuit son troisième cycle en musique et musicologie. Ancien professeur de violoncelle, de solfège et d’orchestre au Conservatoire National de Musique de Tunis, il est aussi membre fondateur du Quatuor Cadences. Grâce à ses diverses formations orchestrales en Tunisie et à l’étranger (notamment au sein de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, l’Orchestre Philharmonique du Maghreb et le London Symphony Orchestra), Farouk se produit en tant que musicien d’orchestre et co-organise plusieurs concerts et événements en Tunisie à travers l’association Musiques Plurielles dont il est co-fondateur et secrétaire adjoint.

Ghazi Zaghbani
Passionné depuis toujours de musique, théâtre et cinéma, Ghazi explore de nombreux domaines à savoir la réalisation, la mise en scène, l’écriture de scénario, le jeu d’acteur, la direction d’espace artistique, etc. Il réalise plus de vingt pièces, participe à plusieurs films, produit des spots institutionneles et des sitcoms. Mais pour lui, le théâtre et le cinéma restent en tête des priorités : plus qu’un métier, c’est une passion. Dans le but de rendre l’art plus accessible et d’impliquer les jeunes dans cette discipline, il lance son propre espace culturel L’Artisto, où il offre des formation, des spectacles et de l’art.