Paysages Urbains de Tunisie

Exposition inédite 

Gros Plan, Paysage Urbain de Tunisie

Le palais Kheireddine (Musée de la ville de Tunis) a accueilli du 12 mai au 20 juin 2017 l’exposition Gros Plan, Paysage Urbain de Tunisie, réalisée avec le soutien de KLF. A travers cette exposition M. Jallel Abedelkafi architecte, paysagiste et urbaniste, l’un des pionniers de son domaine, témoigne de l’histoire fondatrice du paysage urbain tunisien étroitement lié à l’histoire politique et sociaux-économique du pays.

Ce voyage à travers le temps commence au XIXème siècle dans la médina de Tunis sous le régime Beylicale. Des projets de réaménagement et d’assainissement de la Medina sont entrepris et poursuivis dans le contexte de l’urbanisation coloniale. A partir de 1881, naissance de la « ville neuve » qui s’étend au-delà des remparts.

Après la Seconde Guerre mondiale, la migration rurale et la croissance démographique va causer la « taudification» de la capitale. Tunis se divise en 3, une médina à l’abandon, des bidonvilles de plus en plus vastes et entre ces deux mondes, la Tunis neuve développée par « la puissance protectrice » qu’incarne le protectorat français et symbole de réussite.  

Avec la fin du protectorat, les autorités de la jeune République Tunisienne entreprend la réorganisation spatiale et urbaine de la capitale. Le nouveau plan d’aménagement et de modernisation de la ville de Tunis provoque certains débordements avec la volonté d’ouvrir la vieille ville à la circulation automobile.  La Médina de Tunis est alors menacée, c’est dans ce contexte qu’est née l’ASM (L’Association de Sauvegarde de la Medina).  L’ASM va réaliser, avec l’aide de l’UNESCO, le relevé architectural des 15 000 maisons de la médina qui lui permettra d’énoncer « les principes de réhabilitation de l’habitat et de régénération urbaine du Centre historique de Tunis ».

Cette exposition ne s’arrête pas à la ville de Tunis puisqu’elle présente les plans d’aménagement urbain d’autres grandes villes telles que Sfax, Hammamet, Sousse ou Gabès.

Toutes ces informations, plans, chiffres et dates, sont réunis dans un ouvrage détaillé de deux cent pages, publié à l’occasion de l’exposition sous le titre « Paysage urbain de Tunisie, Gros plan ».