NOS DOMAINES D'INTERVENTION :  ART VISUEL CONTEMPORAIN • PATRIMOINE • EDUCATION

  CE QUE NOUS FAISONS : COLLECTER • CONSERVER • PRODUIRE • PRESERVER • INITIER

À propos de nous


Depuis sa création en 2005, la Fondation Kamel Lazaar pour l’art et la culture a lancé plusieurs actions et projets dont les effets locaux et régionaux mettent en avant la vitalité et la diversité de la scène culturelle de la région MENA. La Fondation soutient des initiatives de recherche, de publication et d'exposition ; elle organise régulièrement des débats, des colloques et des séminaires. Elle soutient la production et l’accompagnement des artistes à travers des résidences et des ateliers d'artistes et développe des partenariats et des échanges avec des acteurs culturels internationaux pour promouvoir la Tunisie comme plaque tournante de l’art contemporain.

L’un des piliers de KLF est sa collection d’œuvres d’art contemporain qui compte plus de 1200 œuvres (peintures, sculptures, photographies, dessins, installations…) mêlant jeunes artistes et artistes de renommée internationales comme Mounir Fatmi, Abdelaziz Gorgi, Nabil Youssef, Mona Hatoum, ou Kader Attia. Elle fait partie des collections les plus importantes en Afrique du Nord et dans le monde arabe. Donner à voir cette collection au grand public et créer des connexions entre les artistes de celle-ci sont les moteurs des activités de la Fondation. Ainsi, en 2011, KLF a inauguré la plate-forme en ligne Ibraaz, un forum de premier plan pour des échanges et des réflexions critiques sur les arts visuels en région MENA où il est possible de voir un grand nombre d’œuvres de la Collection. En 2015, la première édition de Jaou, rassemblent artistes, galeristes, penseurs et acteurs du changement pour promouvoir le dialogue interculturel et favoriser les échanges sur les pratiques créatives contemporaines dans le monde arabe. Cette biennale « s’exporte» en 2017 à la Biennale de Venise pour mettre en lumière les artistes mais aussi les problématiques de nos régions. Commissaire du pavillon tunisien intitulé « The Absence of Path », la Fondation a permis le retour de la Tunisie à la Biennale de Venise après près de six décennies d'absence.

Depuis 2018, en partenariat avec le Ministère de l’Education, le Zukunftslabor, le Ministère des Affaires étrangères allemand, la DDKB (Die deutsche Kammer Philharmonie Bremen et l’Orchestre national tunisien (ONT), la Fondation mène un projet éducatif à travers la musique au sein du collège Ibn Khaldoun de la Manouba : Future Lab Tunisia (FLT). En 2019, la Fondation crée le B7L9, première station d’art indépendante implantée dans une zone mi-rurale, mi-industrielle de la banlieue de Tunis qui propose un programme annuel complet d'événements artistiques et culturels accessibles gratuitement à tous. Enfin, pour mettre en exergue la vitalité artistique de la région MENA et créer une nouvelle histoire de l’art, la Fondation propose des publications spécialisées: Artistes de Tunisie (2019), Dissonant Archives: Contemporary Visual Culture and Contested Narratives in the Middle East (2015), Uncommon Grounds: New Media and Critical Practices in North Africa and the Middle East (2014) et The Future of a Promise: Contemporary Art from the Arab World (2011)…




Nos missions et objectifs



Les droits culturels ont été reconnus comme faisant partis des droits fondamentaux. Or, si tel est le cas en Occident, il n’en n’est pas de même en région MENA et en Afrique. Les missions de KLF visent non seulement à faire reconnaître dans nos pays que la culture est un droit car elle est facteur de perfectionnement et de développement humains, mais aussi qu’elle favorise le dialogue interculturel et qu’elle a un rôle important à jouer dans un climat de conflit des civilisations tant en interne, c'est-à-dire faire connaître à notre continent sa richesse et ses différences, mais aussi donner à voir au reste du monde la pluralité et la vitalité culturelles, artistiques et intellectuelles de nos régions pour lutter contre les stéréotypes. Pour cela nous devons à la fois développer, renforcer et pérenniser une offre artistique et culturelle diversifiée, la donner à voir au sein de notre continent et au-delà des frontières et favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre sur notre territoire même, c'est-à-dire à Tunis.

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie a changé et est à même d’occuper une place majeure entre monde arabe, Afrique et bassin méditerranéen. Stratégiquement placée et riche d’une culture millénaire plurielle, la Tunisie, ouverte sur les mondes qui l’entourent est à même de devenir le lien manquant entre le nord et le sud, le trait d’union entre la Méditerranée, le monde Arabe et l’Afrique. De fait, en quelques années, la Tunisie s’est imposée comme un espace unique de croisement et de liberté. Nous voulons affermir la place et le rôle de la Tunisie en activant un dialogue interrégional et international à partir du local et du réel et un dialogue local nourrit par des réflexions et un contexte artistique et intellectuel global.

Nous voulons profiter de cette situation incroyable pour réfléchir et mettre en œuvre un discours régional postcolonial, pour réécrire une histoire de l’art qui redonne sa place aux différentes localités, pour créer des ponts et des parallèles entre les différentes écoles et mouvements artistiques qui ne soient plus exclusivement articulés autour de l’histoire de l’art occidental.

Il s’agit donc, concrètement, de sensibiliser les politiques et les citoyens à ces enjeux, en mettant en lumière la pluralité artistique, culturelle et intellectuelle de nos régions, en favorisant par tous les moyens le dialogue interculturel, en démocratisant l’art en général, et les arts visuels en particulier, essentiellement en Tunisie et en région MENA avec une ouverture sur l’Afrique sub-saharienne et la Méditerranée par les actions suivantes:


  • La constitution puis la promotion d’une collection d’art mettant en exergue la richesse et la pluralité artistiques des artistes MENA dans le but d’ouvrir des espaces d’art contemporain réels sur nos territoires et virtuels hors des frontières, à la portée de tous, tout en développant une émulation dans la production artistique dans la région.
  • Le développement d’activités philanthropiques visant à soutenir les artistes, les manifestations artistiques et les projets culturels.
  • L’Organisation d’événements culturels et artistiques dans le but de promouvoir l’art et les artistes de et dans la région MENA afin qu’il rayonne hors de nos frontières.
  • La production de savoirs et le soutien à la recherche sur la culture artistique et visuelle pour écrire une nouvelle histoire de l’art.
  • La création d’une dynamique culturelle et artistique par le biais de débats, rencontres et plateformes d’échanges sur les arts visuels dans la région et au-delà.
  • Le développement de partenariats internationaux permettant des échanges constructifs entre artistes tunisiens / MENA / Afrique et artistes méditerranéens / européens.
  • L’Initiation de projets artistiques éducatifs pour développer la sensibilité et l’épanouissement des enfants et des jeunes.
  • La préservation du patrimoine matériel et immatériel.
  • La publication d’ouvrages pour mettre en lumière les actions culturelles novatrices et offrir un rayonnement international aux artistes, penseurs, curateurs, intellectuels… de nos pays

Fondateurs

Kamel Lazaar

Kamel Lazaar

Fondateur

Lina Lazaar

Présidente


test